Avez-vous une question?
  • Produit/No. Article:
  • Commentaire:
  • Nom & Prénom:
  • Email:
  • N° de téléphone:
Envoyer
 | Deutsch | Italiano | English
Wellnessproducts.ch
Wellnessproducts.ch
0 article(s) dans le panier

Wellnessproducts > TENS pour la douleur

Arthrose

Elle est la maladie articulaire la plus répandue et touche presque toutes les personnes au cours de leur vie : l'arthrose. C'est une maladie qui est le résultat de l'usure des articulations - notamment en fonction de l'âge.
69.jpg
Fonctionnement des articulations

Les articulations forment les liens entre les os et assurent avec les muscles que nous restions mobiles. Entre les os se trouve une couche de cartilage élastique et déformable dont la fonction est l'absorption des chocs, des tractions et pressions. Elle constitue une surface de glissement idéale et elle est alimentée en substances nutritives nécessaires par le liquide articulaire. En cas de pression ce liquide s'échappe ; quand la pression relâche, le cartilage absorbe à nouveau le liquide comme une éponge. Pour cette raison il est nécessaire de soumettre régulièrement ses articulations à de la pression, donc de pratiquer régulièrement des exercices physiques pour alimenter le cartilage en substances nutritives.

Formation de l'arthrose

Du fait de la perte d'élasticité due à l'âge, à l'effort physique trop intensif, à des malformations des articulations ou à des blessures, la couche de cartilage est soumise à une abrasion trop intensive et devient plus mince, de manière qu'elle ne peut plus remplir sa fonction d'amortissement et dans les pires des cas les os peuvent frotter les uns contre les autres sans aucun tampon. Une modification des os en raison de l'ostéoporose (perte du volume des os) peut également mener à l'arthrose. L'effort physique trop intensif n'est pas uniquement dû à un mouvement monotone et répétitif, mais l'obésité fait également partie des facteurs qui exercent une contrainte trop grande sur les articulations.

Arthrose primaire et secondaire

En cas d' « arthrose primaire » le cartilage est trop faible, souvent pour des raisons inconnues. On parle d' « arthrose secondaire » lorsque l'arthrose est due à des inflammations articulaires (arthrite), des accidents ou une sollicitation inappropriée, d' « arthrose activée » lorsqu'un épanchement articulaire dû à une sollicitation trop forte se forme. Dans ce dernier cas les articulations sont douloureuses lorsqu'une pression est exercée, les zones sont rouges, surchauffées ou enflées.

Quelles sont les articulations touchées par l'arthrose ?

Toutes les articulations de notre corps peuvent être touchées par l'arthrose. Elle arrive le plus souvent dans des genoux très sollicités (gonarthrose) ou dans l'articulation de la hanche (coxarthrose), mais aussi dans les articulations de la cheville, la partie inférieure de la colonne vertébrale, ainsi que dans les articulations terminales ou médianes des doigts.

Premiers symptômes

Au début les personnes concernées ressentent une certaine tension ou des douleurs au début d'un mouvement ou en cas de sollicitation. Ceux-ci peuvent se manifester périodiquement ou devenir permanentes. Souvent des douleurs de fatigue se manifestent, c'est-à-dire que les douleurs augmentent lors d'une sollicitation de longue durée, ainsi qu'une impression de gonflement en cas de sollicitation sans que le gonflement ne soit visible. Un temps froid et humide peut contribuer à une détérioration de l'état physique. Il en résulte aussi des douleurs musculaires quand les personnes concernées essaient de ménager l'articulation tout en crispant les muscles. Des épanchements articulaires et des bruits articulaires sont des symptômes supplémentaires. La mobilité devient de plus en plus restreinte.

Arthrose de la hanche

En cas d'arthrose de la hanche, la maladie progresse lentement et se manifeste particulièrement avec l'âge avancé. Les raisons peuvent être un défaut de posture inné, qui n'a pas été corrigé avec des culottes d'abduction, ou des jambes de longueurs différentes. Le surpoids fait partie des facteurs qui peuvent exercer une forte contrainte sur l'articulation des hanches. Les douleurs apparaissent au début surtout le matin, dans les hanches et éventuellement aussi dans les genoux. Les douleurs peuvent également rayonner dans l'aine, les fesses, les cuisses et les articulations des genoux. De ce fait cette forme d'arthrose est parfois confondue avec la sciatique. De plus elle a la conséquence que marcher devient plus difficile.

Phases de la maladie

La maladie se déroule en plusieurs phases : d'abord la couche de cartilage s'amincit, ensuite la maladie atteint le tissu conjonctif, le corps essaie de remplacer le cartilage manquant par du tissu de granulation et du cartilage fibreux de moindre qualité, un kyste osseux peut se constituer. A la fin c'est l'os lui-même qui change : Par la formation de protubérances aux bords de l'os, le corps essaie d'amortir la pression sur l'articulation. L'articulation se déforme, les muscles diminuent et l'articulation prend une mauvaise posture. C'est surtout dans les doigts où un épaississement bien visible dû à une apposition osseuse peut apparaître.

Causes de l'arthrose

Les causes de l'arthrose sont variées. Comme il a été mentionné, l'arthrose peut apparaître en raison de blessures, d'inflammations ou de sollicitation excessive, mais aussi pour des raisons hormonales, neurologiques, génétiques et médicamenteuses. Avec un âge plus avancé le risque d'arthrose augmente. Mais les symptômes de d'arthrose ne se manifestent pas de la même manière chez tout le monde. Il est possible aussi qu'aucun symptôme ne se manifeste. Il existe des personnes chez lesquels l'arthrose a été identifiée et qui ne souffrent d'aucune douleur.

Traitement

Les dégâts causés par l'arthrose ou par l'usure elle-même ne peuvent plus être réparés. Malheureusement, la plupart du temps les gens ne commencent une thérapie que lorsque les douleurs sont très fortes. Dans ce cas une claire altération de l'articulation a généralement déjà eu lieu et les tensions musculaires de la phase initiale se sont transformées en duretés musculaires. Dans cette phase se produit souvent un raccourcissement des muscles, ce qui, en phase final de l'arthrose, produit même des douleurs dans la position de repos.

But de la thérapie

Pour cette raison, pendant la thérapie, on essaie surtout de réduire les douleurs et d'éviter une altération ultérieure de l'articulation pour empêcher que d'autres restrictions de la mobilité ne se produisent. La thérapie doit veiller à un équilibre entre le ménagement d'une part et néanmoins l'exercice régulier d'autre part, car le cartilage concerné doit continuer à recevoir des substances nutritives et pour cela l'articulation doit bouger. De plus, les muscles qui agissent sur l'articulation doivent être raffermis pour qu'ils puissent mieux soutenir l'articulation. En cas d'une limitation de la mobilité due aux douleurs, cela n'est pas facile.

Actions possibles

Pour cette raison la stimulation musculaire électrique (EMS) en tant que training ciblée et pour raffermir certains muscles est particulièrement bien adaptée. Dans des cas particulièrement sévères il existe la possibilité d'une prothèse articulaire. Pour compenser les déficits musculaires le renforcement musculaire est important. En cas d'arthrose de la hanche, mais aussi - après consultation de votre médecin - en cas de prothèse articulaire, un soulagement des douleurs et une diminution des tensions musculaires peuvent être obtenus par ex. à l'aide d'un appareil TENS.

Focus sur la TENS

TENS veut dire neurostimulation électrique transcutanée. Il s'agit d'une méthode scientifique de thérapie par électrostimulation. Des impulsions électriques d'une basse fréquence donnée y stimulent certaines fibres nerveuses sans causer de douleurs et sans effets secondaires et font que la sensation de douleur soit recouverte ou que la transmission des informations de douleur au cerveau soit bloquée. Pour cela il ne faut pas plus que l'appareil de TENS, petit et maniable, et la liaison correspondante par électrode. Donc le traitement de la douleur TENS peut, après un guidage initial, être pratiqué à la maison par les personnes concernées elles-mêmes. Le médecin et le manuel vous informent comment les électrodes sont fixées exactement aux points correspondants.

TENS contre l'arthrose

Dans le cas de l'arthrose, sont appliquées en général deux électrodes longues et minces. Le traitement devrait être réglé entre 2 à 10 Hz, car cela entraine la contraction musculaire désirée. En cas d'arthrose de l'articulation du genou, quatre pads peuvent être utilisés, qui sont placés autour de la zone douloureuse, comme la rotule par ex. Après plusieurs traitements un changement de la position est utile.
17.09. de Eszter Langer