Avez-vous une question?
  • Produit/No. Article:
  • Commentaire:
  • Nom & Prénom:
  • Email:
  • N° de téléphone:
Envoyer
 | Deutsch | Italiano | English
Wellnessproducts.ch
Wellnessproducts.ch
0 article(s) dans le panier

Wellnessproducts > TENS pour la douleur

Raideurs, blessures musculaires

Des raideurs musculaires devraient toujours être considérées comme des signaux d’avertissement du corps. Elles peuvent mener à des douleurs musculaires (myalgie) ou indiquer qu’il y a une maladie. La plupart d’entre nous sommes confrontés à des raideurs musculaires au quotidien.
© Kaarsten - Fotolia.com
© Kaarsten - Fotolia.com
Les raideurs musculaires

Les raideurs peuvent concerner une partie du corps ou peuvent être localisées de manière très précise. Elles peuvent être le résultat d’un manque d’activité physique, d’une charge unilatérale ou trop grande ou d’une mauvaise position assise. L’irrigation sanguine du muscle diminue et l’élimination des produits métaboliques est ralentie.

Facteurs déclencheurs

Si la musculature est trop faible et s’il existe un déséquilibre entre les groupes musculaires, comme par exemple entre les muscles abdominaux et les muscles dorsaux, cela peut mener à de mauvaises postures et donc à des raideurs de muscles. Une charge soudaine du « muscle froid » comme une activité sportive sans échauffement ainsi que le stress ou une tension psychique peuvent être des facteurs déclencheurs.

Zones impactées

Ce sont avant tout les zones de la nuque et des épaules, mais aussi du dos qui sont concernées. Lorsque les muscles dorsaux sont tendus, une douleur dorsale sourde et profonde se manifeste dans la zone de la colonne lombaire. En cas de muscles tendus dans la zone de la nuque ou des épaules, les douleurs peuvent rayonner en direction de la tête ou des bras. Selon les mouvements effectués les douleurs peuvent paraître plus ou moins fortes et la capacité de mouvement est restreinte. En cas de tensions musculaires ou de douleurs de longue durée il faudrait consulter un médecin pour trouver la cause exacte.

Blessures musculaires

Les blessures de muscles constituent 10-30% des blessures sportives. Des blessures fréquentes comme des crampes musculaires, des contusions, des élongations ou une déchirure de muscle produisent des douleurs aigües. La cause peut en être un mouvement inhabituel brusque, une secousse ou un coup venant de l’extérieur.

Crampes musculaires

En cas de crampe musculaire il en résulte une augmentation aigüe de la tension dans le muscle correspondant et aussi d’une posture forcée. La crampe rend impossibles des mouvements actifs et volontaires. De nombreuses personnes connaissent cela : Une crampe peut apparaitre en faisant du sport, par exemple en nageant mais aussi lorsqu’on est allongé pour se reposer. Des personnes plus âgées peuvent également être concernées par des crampes musculaires désagréables.

Causes des crampes

Parmi les causes de crampe on compte la perte d'électrolyte par une forte transpiration qui doit être compensée par l’absorption de liquide et de sels, mais aussi la surcharge physique – comme par exemple des muscles du mollet – due à de mauvaises chaussures ou semelles orthopédiques et des troubles d’irrigation sanguine.

Que faire en cas de crampes ?

En cas de crampes musculaires est utile une extension immédiate, du froid ou une pommade et une absorption de liquide et de minéraux. En cas de causes orthopédiques ces dernières devraient être éliminées ou traitées.

Manifestations des crampes

Les crampes musculaires sont bien connues et peuvent se manifester non seulement chez les sportifs, mais aussi lors d’activités inhabituelles de longue durée où certains muscles doivent travailler, comme monter ou descendre de lourdes charges par un escalier. Alors une douleur diffuse se manifeste. Les muscles des bras, des jambes ou du ventre peuvent déjà faire mal lors de mouvements très faibles. Mais après une semaine les douleurs diminuent et disparaissent complètement de soi-même.

Facteurs des crampes

La cause est due à des mouvements musculaires inhabituels ou nouveaux qui mènent à des micro-blessures dans les fibres musculaires en cas de surcharge musculaire. Dans la plupart des cas une courbature se manifeste parce que le muscle n’a pas été assez échauffé et préparé pour la charge. Un training modéré, des paquets chauffants qui stimulent l’irrigation sanguine, le sauna et l’électrothérapie peuvent aider.

Claquages musculaires

En cas de claquage musculaire les douleurs se développent lentement pendant la charge musculaire et augmentent au fur et à mesure. A la fin des douleurs spasmodiques se manifestent. Tenter un stretching des parties musculaires mène à des douleurs particulièrement aigües. En raison d’un échauffement et d’un stretching insuffisant, d’une mauvaise structure du training ou aussi du fait de la perte de minéraux en cas de forte transpiration, cela peut accroitre la tension musculaire, menant jusqu’à la limite de l’élasticité d’extension, mais sans la dépasser. Des hématomes et des creux ne se forment pas.

Que faire en cas de claquage ?

Il est important d’arrêter immédiatement avec l’exercice sportif et, le mieux, de refroidir les muscles légèrement. On peut remédier au claquage musculaire par des exercices de stretching et par une pause de training de 3-5 jours. Des massages, une électrothérapie et une absorption de magnésium favorisent également le processus de guérison.

Déchirure de faisceaux musculaires

Une déchirure de faisceaux musculaires se manifeste par une douleur subite comme par un coup de fouet. A l’endroit où le muscle s’est déchiré on remarque en général un creux et un hématome. Cela arrive en cas de sports où une accélération, un freinage ou un arrêt rapides sont nécessaires, comme par exemple pour les sports de sprint, de saut ou de ballon. Ici aussi un échauffement et un stretching insuffisant du muscle, un effort musculaire trop soudain ou une blessure ou un claquage musculaire déjà existant sont les causes qui peuvent mener à une déchirure musculaire.

Que faire en cas de déchirure musculaire ?

Lorsque la douleur se manifeste l’exercice sportif doit tout de suite être interrompu et l’endroit concerné doit être refroidi. Au début on applique un bandage compressif qui est enlevé et appliqué à nouveau dans un rythme de 20 minutes. Après cela est appliqué un cataplasme et la zone musculaire est placée en position surélevée. En cas de blessure de ce genre est conseillée une pause d’entrainement de 3-6 semaines. Pour le traitement de l’enflure peut aussi être appliquée une électrothérapie.

Différence entre déchirure musculaire et déchirure de faisceaux musculaires

Une déchirure musculaire est similaire à une déchirure de faisceaux musculaires, sauf qu’ici une douleur très forte se manifeste. Les symptômes sont très marqués. La forme la plus sévère est la déchirure complète d’un muscle. Ce genre de blessure arrive en cas de collision directe dans le cas de sports de contact comme le hockey sur glace, le handball, le football, le judo. Selon la gravité de la blessure une opération chirurgicale peut être nécessaire.

Contusions musculaires

Cela peut aussi mener à une contusion musculaire. Dans ce cas une zone musculaire d’une surface assez grande fait mal, réagit de manière très sensible au toucher ou à la pression et présente éventuellement des enflures ou des hématomes. Les causes en sont un coup de pied ou un coup direct pendant lequel le tissu est écrasé et une saignée dans le muscle en résulte. Selon la gravité de la blessure sont conseillés une pause d’entrainement, un refroidissement, une bande de compression et aussi une électrothérapie.
Traitement

Le traitement de douleurs musculaires prend en considération la cause de ces douleurs dans le cas donné et la durée du traitement varie selon la gravité de la blessure. Des mesures médicales ou physiothérapeutiques sont à disposition pour soutenir la guérison. Pour le traitement des douleurs et des muscles a fait ses preuves le procédé TENS/EMS.

Méthode TENS

La méthode TENS - ce qui signifie neurostimulation électrique transcutanée – a surtout été développée pour soulager des douleurs aigües ou chroniques. TENS agit par un blocage des informations de la douleur et par la stimulation de la sécrétion d’endorphines. EMS est un acronyme signifiant stimulation électrique des muscles et sert en particulier à la construction musculaire.

Promed digi tens 3000

En cas de tensions musculaires peuvent aussi être utilisés à côté des appareils TENS normaux et conventionnels des appareils comme le Promed digi tens 3000 qui offre aussi le mode burst (il s’agit d’une combinaison de TENS à haute et à basse fréquence), avec lequel une sécrétion forte d’endorphine est à attendre.

Promed EMT-4

Pendant la guérison de longue durée les sportifs peuvent aussi utiliser des appareils TENS stimulant les muscles comme par exemple le Promed EMT-4, qui est en même temps un appareil de thérapie de la douleur et de stimulations des muscles. En cas de tensions musculaires sont utilisées de longues électrodes qui sont fixées sur la zone douloureuse (mais pas sur la zone la plus douloureuse).
17.09. de Thomas Toernell